Rubipedes.ch

Vétérans, mais pas tant

[Comment ça marche ?] Le choix du capitaine

Aujourd'hui, une nouvelle rubrique, le "comment ça marche ?", avec un nouveau chroniqueur anonyme, nommé Jo2.

Tout le monde se pose la même question, comment font nos coachs pour choisir le capitaine ?

 

Début de réponse volé par une oreille indiscrète, qui trainait par hasard au milieu d'une discussion fort instructive.

Depuis la séparation momentanée de notre binome, sur blessure rassurez-vous, cette lourde tâche (celle du choix du captain) revient à notre Botox national, qui a toujours admiré Manu pour la certitude de ses choix. 

Lire la suite : [Comment ça marche ?] Le choix du capitaine

Les Mousquetaires Rubipèdes à Nuits St Georges

 

Oui bon ben et bien puisqu’il faut le faire parce que vous avez tous perdus vos doigts dans le froid de Saint Apollinaire, je vais le faire…

Alors voici le storytelling du ce que t’as loupé parce que tu avais un vide grenier le week end dernier…

Ce que vous avez raté...

... si vous n'êtes pas venu le 5 octobre à l'entrainement :
  • l'échauffement (enfin, ça c'est surtout si vous êtes arrivé en retard, et que du coup vous pouvez pas le raconter)
  • l'échauffement encore, mais cette fois celui des "jaunes", qui s'énervent de l'iniquité des forces en présence, avant même le coup d'envoi
  • l'échauffement toujours, toujours côté jaunes, cette fois on sait pas bien pourquoi, ou plutôt on ne sait que trop bien : il y avait Martin et Edouard dans la même équipe
  • l'échauffement encore et toujours, cette fois de Canta-mal-où sur un déblayage légal mais estimé "peu dans l'esprit" d'Edouard, qui coûta un genou à David et un talon d'achille à Edouard (et accessoirement un peu d'ambiance) 
  • l'intervention pleine d'apaisement du docteur Serge Valéry Simon, sans aucun effet ni sur les blessures ni sur l'état d'esprit
  • la masterclass de Guillaume (pas Ménozz, hein, l'autre), qui réussit à faire 3 placages et 2 lancements de jeu dans la même action (et en marchant), ce qui a pour effet de légèrement augmenter la température générale (des jaunes)
  • l'échappée folle de Jean-Louis, poursuivi par Guillaume qui pour une fois avait décidé de courir (toujours pas Ménozz, hein, toujours l'autre), échappée conclue par une magnifique passe aveugle et un bijou d'essai
  • la raclette d'anniversaire de Serge Valéry Simon
  • l'arrivée plus que tardive d'Alain "Digital" Dunand (vous verrez pourquoi dans le compte-rendu de Bordeaux), et sa saillie mémorable sur Edouard : "tu es un peu diffus parfois"
Bref, encore un bien bel entrainement de débiles, à bientôt pour de nouvelles aventures.
 
Pour le Léman Olympique, ici Cognacq-Jay, 

Ce que vous avez raté...

Si vous n'êtes pas venus le vendredi 7 avril !

En cette belle soirée de printemps, le club avait organisé pour notre Tac qui fêtait ses 29 printemps le jour même, un match au sommet entre ses deux clubs préférés :
- d'un côté les Barons Verres d'Hermance, le club de ses électeurs qu'il est forcément obligé de choyer
- de l'autre les Rubipèdes, son club de coeur, et aussi son meilleur alibi pour mettre des coups de casque aux électeurs qu'il n'aime pas (cf ci-dessus)

Alors évidemment, les temps ont changé, et l'époque est bien loin où ces derby se déroulaient sur un terrain de 4m x 3m pour ne pas trop fatiguer les vieux Barons, le tout agrémenté des règles à géométrie variable de Tristan en fonction de l'évolution du score : interdiction de courir, interdiction de faire des passes aux 3/4, interdiction de plaquer, et pour finir obligation de laisser gagner les Barons (Tristan si tu nous lis :-)).

C'est donc une bien belle équipe d'Hermance qui nous fut donné de rencontrer vendredi, largement équipée à tous les postes, dans la droite lignée de celles jouées lors des 2 précédentes rencontres (pour rappel, match nul de chez nul à la Praille, et cruelle défaite -et chambreuse- à Hermance).
Certains fins observateurs ont même cru déceler chez Tac la tentation de tourner sa veste et jouer avec ses électeurs, en bon élu qu'il est.Côté Rubipèdes, l'effectif n'était pas non plus complètement pourri, car même si les coaches devaient déplorer quelques défections (des restes de tardives virées à l'Exclusif ?), la feuille de match était largement remplie encore une fois.

Lire la suite : Ce que vous avez raté...

Logo

Moi, Rubipède

Le Calendrier

Faites plaisir au trésorier !

CHF
Ref.

J'y serai (ou pas)

    Aucun évènement dans le calendrier

Nous trouver

Rejoins-nous

Tu joues en championnat suisse et tu voudrais un jour revenir d'un match avec ton nez ?

Tu joues en Top14 et tu recherches un jeu un peu plus physique ?

Tu jouais en 4ème série et ta femme ne t'as plus fait la gueule depuis que tu as raccroché tes crampons ?

Tu n'as jamais joué, mais tu connais toutes les blagues de Pierre Salviac et de Christian Jeanpierre réunis ?

Rejoins-nous !

Youhou, y'a quelqu'un ?